Atlantic Galaxy series : le futur du passé

Surfant d’un oeil distrait sur ebay en quête de trésors Popyesques, je tombe comme d’hab’ sur une tonne de « truc bidule No Popy ». Ya toujours des pt’its malins qui savent exploiter le système. En général, je peste. Sauf que là, je tombe sur un « no Popy » qui me met sur les genoux. « Nooon ? Merde, mais j’avais ça, gamin !« . Je vous le donne en mille (fastoche, c’est dans le titre) : une figurine Atlantic galaxy serie. J’avais complètement oublié cette ligne de jouet que pourtant j’adorais. Je me souviens, je jouais avec dans mon bain (eh ouais, j’étais petiot). J’ai toujours adoré la science-fiction, avant même de connaitre Star Wars et Goldorak, et il n’est pas impossible que ces petites figurines aient contribué à mon goût immodéré pour les choses de l’espace…

Des figurines Atlantic, j’en ai eu plein. Cette société italienne était spécialisée dans les petits soldats en plastique (échelle 1/32). Mes préférés, c’étaient les égyptiens (je voulais être archéologue, petit). J’adorais le gros Sphynx et les petites momies dans les sarcophages. Atlantic, c’était aussi bien entendu les petites figurines Goldorak et Albator, qu’on s’amusait à peindre. C’était pas cher (on trouvait ça un peu partout, notamment dans les bureaux de tabac) et c’était vraiment bien foutu. C’est en 1978 qu’Atlantic a lancé sa fameuse gamme « Galaxy series« , uniquement commercialisée en Europe, principalement en Italie, en France et en Grèce.
La ligne comprend à la base 4 personnages appartenant à 2 camps : les gentils d’un côté, les méchants de l’autre.
pub-atlantic-galaxy-series
Commençons ce petit passage en revue par le héros, le « légionnaire de l’espace », Sky-Man.
sky-man-atlantic-ulysse-popy
Allez tiens, on le compare à un Popy pour le coup (Ulysse), vu qu’ils ont sensiblement la même échelle. On note toute fois des proportions bien différentes. Sky-Man est bien plus réaliste, et c’est ce que j’adore avec ces figurines. Elles sont remarquablement sculptées. Le character design me rappelle beaucoup ce que je voyais dans les Metal Hurlant de mon père. Le regretté Moebius aurait très bien pu être le papa de ces personnages…
sky-man atlantic galaxy series
Les figurines sont livrés avec plusieurs armes et accessoires interchangeables. Dans le cas de Sky-man : pistolet et fusil laser, lance missile, cape, backpack et casque. Seuls les bras sont articulés. On pourrait dire que c’est le seul petit point faible de la gamme.
Sky-man Atlantic galaxy series boite
Côté packaging, les plus classiques sont ces boites vitrines très « collector friendly » (au point que la plupart des figurines que j’ai récupérées, d’Italie, n’étaient jamais sorties de leur boite en +de 30 ans !). C’est plus fort que moi, un jouet ne peut pas rester dans une boite. Les figurines ont également été vendues en sachet, en blister (« universe voyagers« ), en boite version « maquette  à peindre + histoire » et en boite vitrine avec des armes lanceuses de projectiles (« sparante« ). Plus d’infos et de photos sur cette page très complète de Backintoys.
Arnaque ou génie marketing, les personnages ont été déclinés en une variété astronomique de combinaisons de couleurs, plus ou moins heureuses. J’ai pour ma collection essayé de retrouver celles que j’avais enfant. J’ai du faire un sacré effort de mémoire ! Et la recherche a été assez longue…
Humbot Atlantic Galaxy serie face
Lui, c’est le « robot humain » Humbot (ils se sont pas foulés pour le nom, contraction de Human et Robot, mais ça fonctionne !). Et c’est mon préféré. Pasque j’adore les robots, et que c’est celui dont je me souviens le plus. J’aime beaucoup son design, qui n’est pas sans rappeler le robot de Metropolis et, forcément C3-P0.  Avec une petite touche batracienne qui le rend sympa. Ceci dit, attention aux apparences, car sévèrement armé, il est parait-il un guerrier redoutable…
Humbot Atlantic Galaxy serie arrière
Vraiment fan du design…
Atlantic Galaxy serie Humbot histoire
On voyait beaucoup de ces pubs dans les magazines comme Pif Gadget. On a ici le début de l’histoire de Humbot, qu’on trouvait en intégrale (4 pages) dans les boites « maquettes ». Je vous invite à les lire (ou relire) sur le seul site de référence (en italien).
Zephton Atlantic Galaxy serie
Passons au côté obscur de la force… Lui, c’est Zephton, le grand méchant, le seigneur de chaos. Je suis plus dubitatif sur son design. Je trouve qu’il ressemble plus à un stupide orc d’heroic fantasy qu’à un empereur de space opéra.
Dynatlon Atlantic Galaxy serie
Sky-man a son robot, Zephton également : Dynathlon (oui, tout est très binaire dans le monde des jouets). C’est le plus grand et le plus lourd des personnages de la gamme. C’est le seul également à avoir 2 vis dans le dos, dont j’ignore la fonction. C’est peut-être lié à ses articulations de bras plus évoluées que ses petits camarades (rotations possibles dans tous les sens). Côté design, on lorgne vraiment du côté de Moebius là non ? On le croirait tout droit sorti du dessin animé « Les Maîtres du temps » …
Skygirl Atlantic galaxy serie
Sky-girl, guerrière accomplie et compagne de Sky-man (sans blague ? ;) est arrivée un peu plus tard, dans une nouvelle série qui comprenait deux autre personnages : Sloggy (homme escargot !) et Hypnos (homme fourmie). Cette série est beaucoup plus rare que la première, et donc plus difficile à trouver. Ce que j’aime particulièrement chez Sky-girl se trouve à l’arrière… je vous vois venir mais non, je parle du bébé ! Nul doute que ce « fils des étoiles » deviendra un grand warrior (je viens de relire l’intégrale de Thorgal et je n’ai pas pu m’empêcher de relier les deux histoires…).
Atlantic Galaxy Serie family
Petite photo de famille.
Atlantic Galaxy serie Playsets
La gamme comprend également un playset (la Star Base), un jeu de plateau type échecs (« cosmoscacchi ») et des véhicules. Gamin, je kiffais grave le « Falcon space interceptor« …
Atlantic Galaxy Humbot Space Interceptor
…Mais seulement dans les pubs (jamais réussi à l’avoir celui là). Il n’aurait d’ailleurs pas fait tâche dans la deuxième trilogie Star Wars vous trouvez pas ?

 
Pub d’époque. Marrant, ils ont utilisés des versions maquettes peintes. Je me souviens d’ailleurs avoir peint mon Humbot couleur métal…
Pour la petite histoire, j’ai appris sur Wikipedia que tous les moules d’Atlantic ont été vendus à un fabriquant de jouet Iraquien. Et qu’ils ont été en parti détruits pendant la guerre du Golf. Une société Italienne, Nexus, a racheté ce qui subsistait et est propriétaire aujourd’hui de la marque Atlantic. Reverrons-nous un jour débarquer dans les rayons de jouet Sky-man et sa compagne, Humbot, Zephton et Dynathlon ?
PS :  je possède des armes en double, je les ai mis dans ma p’tite boutique.

7 thoughts on “Atlantic Galaxy series : le futur du passé”

  1. Bonjour, et merci pour votre article.
    J’avais dans mes souvenirs d’enfance, les images de ces figurines que possédées un ami à moi et avec lesquelles nous avons passé des heures de jeux chez lui. Mais il m’était impossible de mettre une image ou un nom à ces jouets. Un peu de la même manière que vous, je les avais oubliés.
    Et voilà, qu’il y a quelques mois de cela, en m’assoupissant sur mon canapé (en fait je faisais la sieste, mais chuuuttt) j’ai rêvé de ces figurines, et je les ai revues dans mon rêve pour la première fois depuis toutes ces longues années. Je me suis alors mis en tête de les retrouver sur internet, mais ne sachant pas ou chercher et surtout quel était leur nom, ma recherche est restée infructueuse…
    Et voilà que par le plus grand des hasards, je tombe sur votre site en cherchant autre chose et que je revois pour la première fois depuis presque 40 ans ces figurines.
    Un bon dans le temps, des images qui s’entre-chocs à nouveau dans ma tête, et surtout une frustration comblée.
    Alors merci, oui merci beaucoup pour avoir réveillé en moi ces années de bonheur à la manière d’une madeleine de Proust, et merci aussi pour les nostalgiques que nous sommes.

    Encore bravo pour votre site.

    Cordialement.

  2. Mon dieu mais que de souvenirs; moi, c’était mon bar tabac qui en vendait, dans une vitrine spéciale juste à côté des bd conan, strange, etc….
    Pas dans les magasins de jouets. C’était bizarre…
    Mais quel souvenir. Je me souviens aussi que les prix étaient assez élevés. 30 à 50 balles par figurine, non ?
    Jamais pu en ravoir.
    J’ai réussi à m’en payer deux, le sky man et humbot. Je rêvais des vaisseaux mais ils étaient assez chers, 100 balle par boîte. Pas très articulés, mais des bijoux pour collectionneurs, car ils avaient ce côté kitch et en même temps high tech rappelant la vieille sf de papa et un certain baroque façon films carton pâte ou décorum de space opera. Bref, un truc inouïe pour l’époque, mais ça n’a pas duré longtemps car ça s’est très vite vendu et il n’y a pas eu de réassortiment, du moins dans mon bar tabac.
    Par contre, je me souviens bien que le tout bleu ben ils le vendaient sous d’autres couleurs, jaune et rouge je crois, ça aussi c’était bizarre. Ces italiens avaient du génie. Et quel beau souvenir.
    Mais ya pas eu qu’Atlantic, il y avait aussi Les Micronautes. Une gamme de jouets dont les figurines entièrement articulées et avec des design magnifiques (l’artiste Ken Kelly en avait assuré la chose sur pas mal d’entre elles). Je crois que ce furent les figurines les moins chères au monde avec un prix de base à 5 francs, jusqu’à 15 pour les figurines d’une dizaine de centimètres. Si un jour tu peux en causer….
    Mais merci beaucoup, Atlantic fut la première gamme de jouets que je pus voir lors de mon emménagement dans ma nouvelle ville. Inoubliable. Et qu’est-ce que ça aurait été chouette en dessin animé voire en film.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *