Chevaliers du Zodiaque vintage

Enfant, je suis passé à côté des Chevaliers du Zodiaque, alias Saint Seiya. Ce dessin-animé nippon, que l’on a découvert en France à partir de 1986, je n’en ai pas vu grand chose. Le concept de base était pourtant alléchant, avec ces combats entre héros surpuissants revêtus d’armures, le tout  enrobé d’une sauce « mythologie grecque ». Mais ça manquait sérieusement de testostérone pour le pré-ado que j’étais alors. Logiquement, je n’ai jamais non plus succombé aux charmes des figurines Bandai. La découverte en brocante d’un sac rempli de ces petites figurines a t’elle changé la donne ?

brocante lot saint seiyaPas mal de pièces dans ce sac de courses négligemment posé sous une table (un tout petit aperçu sur cette photo). Ca vaut le coup de se baisser et de fouiller un peu, des fois (même si on ne gagne pas à tous les coups, loin de là). Ma première réaction : « Ah, du Chevalier du Zodiaque… ». Bien que pas fan, la curiosité (et le prix dérisoire du sac) m’ont décidé à ouvrir mon porte-monnaie. Et Je me suis dit que ça m’amuserait de reconstituer les armures avec cette foultitude de petites pièces.
Chevaliers du Zodiaque vintage Bandai Et ça m’a pris facilement deux bonnes heures ! C’était d’autant moins facile que je ne connaissais pas bien les personnages. Heureusement, Google est mon ami. Nous avons donc ici Seiya de Pégase (1986), le seul chevalier dont je me souvenais d’ailleurs, et Aphrodite des Poissons (1987). Ils sont quasi complets (Manque des petites ailettes de casque à Seiya et des ailettes de pied à Aphrodite). Les drôles de trucs à côté sont des supports (ou « socles« ) d’armures.
Chevaliers du Zodiaque vintage BandaiCes figurines mesurent 12 cm. Elles sont donc composées d’un personnage en plastique plutôt bien articulé, et de multiples pièces d’armures à placer sur le personnage ou le socle fourni. Le principe est identique au X-OR reviewé il n’y a pas très longtemps (normal, c’est aussi du Bandai). Les pièces d’armures sont mi-plastique, mi-métal et se clipsent facilement sur le corps (mais tiennent plus ou moins bien).
Chevaliers du Zodiaque vintage BandaiExemple de notice, avec Milo du Scorpion (1987)…
Chevaliers du Zodiaque vintage Bandai…Qui était également présent dans le sac mystère ! Une chouette armure, également quasi complète (manque un protège avant bras).
Chevaliers du Zodiaque vintage BandaiMoins de chance avec les 2 autres personnages : Poséidon (1988) et Hyôga du Cygne (1986), auxquels il manque un peu plus de pièces. Au fond, le très chouette socle de Poséidon, une  statue d’or sur son piedestal.
Chevaliers du Zodiaque vintage BandaiElle est revêtue de pièces d’armures de Camus du verseau, dont le personnage était absent du sac…
Cygne Poseidon Scorpion Saint SeiyaLes puristes n’aimeront pas, mais ces pièces du Verseau me permettent de compléter mes armures incomplètes ! Ami lecteur, si jamais tu as dans une caisse quelques pièces qui compléteraient ces armures (ou que ces armures en l’état t’intéressent), n’hésite pas à me contacter !
Chevaliers du Zodiaque vintage BandaiIl ne peut en rester qu’un ! Et donc, au final ? Ouais, très sympas ces joujoux. Une gamme super riche, bien réalisée et idéalement conçue pour pousser à mort l’instinct « complètiste » des collectionneurs en culotte courte. Ces figurines se sont arrachées, pour certaines d’entre elles, à prix d’or… Avant que Bandai ne sorte récemment des rééditions et fassent chuter le cours des vintage. Certaint collectionneurs ont du s’arracher les cheveux ! Pour approfondir le sujet : Ma Déesse, site très très complet sur les figurines Saint Seiya !

Et pour ceux qui comme moi n’ont pas eu le bonheur de regarder l’intégrale, la version « abrégée » (et drôle !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *