Cosmos 1999 Mattel

Cosmos 1999. Série que je suivais tous les samedis en début d’après-midi dans l’émission des Bogdanov, Temps X, à la fin des années 70. J’adorais l’ambiance, particulièrement angoissante (notamment pour l’enfant que j’étais). De beaux joujoux dérivés ont été produits à l’époque. Voyons de plus près les 3 personnages emblématiques de la série proposés par Mattel.

Space 1999 action figures

Le Professeur Victor Bergman (Barry Morse), le Commandant John Koenig (Martin Landau) et le Docteur Helena Russell (Barbara Bain). Elles ont belle allure, ces figurines (échelle 10″, soit 22-23 cm).

cosmos1999-acteursLa ressemblance est là. Le style des vêtements est respecté (ah ces superbes pyjamas pattes def’) même si Mattel a pris des libertés côté couleurs.

cosmos1999-9

Les accessoires, pistolet laser et commlock, sont plutôt réussis et fidèles.

cosmos1999-13

Le pitch : 1999, suite à une violente explosion, la Lune est détournée de son orbite et dérive aux confins de l’espace. Les 311 survivants de la base lunaire Alpha, commandés par le commandant Koenig, errent dans le cosmos et devront affronter toutes sortes de dangers. Reverront-ils la Terre ?

cosmos 1999- Koenig Landau

Martin Landau, bien avant d’endosser l’uniforme du commandant John Koenig, avait refusé le rôle de Mr Spock

cosmos1999-3

Barbara Bain, qui incarne le Docteur Helena Russell, est également l’épouse dans la vraie vie de Martin Landau. Les deux acteurs avaient déjà tourné ensemble, dans les trois premières saisons de Mission : impossible. Pour l’anecdote : leur fille, Juliet Landau, est connue pour son rôle de Drusilla dans Buffy contre les vampires…

cosmos1999-4

Le Professeur Victor Bergman, incarné par Barry Morse. Un personnage clé qui a malheureusement disparu du casting de la seconde (et dernière) saison de Cosmos 1999.

cosmos1999-7

Cosmos 1999, Space 1999 en VO, a été crée par Gerry et Sylvia Anderson, également connus pour la non moins culte série « Les Sentinelles de l’air » (Thunderbirds). Ils ont produit la 1ère saison, la seule qui « compte vraiment » aux yeux des fans. La seconde a été produite  dans une optique de « normalisation » pour le public américain…

cosmos1999-11

Les articulations ne sont pas le gros point fort de ces figurines. Les bras ne se plient pas. On peut tout de même faire courir Koenig sur Alpha…

cosmos1999-6

Dans le cou, un marquage indique : « 1975  A.T.V, Taiwan ».

cosmos1999-5

Un des gros points forts de la série, c’est son design. Les décors (Mattel leur a fabriqué un « playset Moonbase » sympa) et les véhicules – les fameux vaisseaux « Eagle » notamment – sont superbes. C’est que les Anderson faisaient bien les choses, et savaient s’entourer, du casting, impeccable,  à l’équipe de production. Le directeur des effets spéciaux, Brian Johnson a ensuite travaillé sur Alien – Le huitième passager et L’Empire contre-attaque.

cosmos 1999- eagle one

Ma seule représentation d’Eagle 1 (11 cm, pas de ref). Je ne désespère pas de récupérer un jour le gros joujou de Mattel !

cosmos1999-8

Concours de pyjamas de l’espace ! On voit au passage l’échelle des figurines de Mattel, qui se situent entre les Mego 8″ et Big Jim. Mego a également réalisé des figurines de Space : 1999, uniquement distribuées en Grande Bretagne par Palitoy. Mais pas de Russel ni de Bergman. Une femme et un vieux ? No way !

On termine en vidéo :

Le générique et sa fantastique musique…

Temps X : 1ère diffusion de Cosmos 1999 !

« Sa mère la pute la lune ». Quand Mozinor revisite Cosmos 1999…

…Un autre pour la route ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *