Gipsy Danger 18″ Pacific Rim Neca

Des robots géants contre des monstres non moins titanesques, forcément, avec ce pitch, le film de Guillermo del Toro partait sur de bonnes bases. Et je n’ai pas été déçu par le spectacle, qu’on pourrait comparer à un grand 8. Du moins au cinéma, parce que j’ai été beaucoup moins convaincu, quelques mois plus tard, lorsque je l’ai revu dans mon salon. En tout cas, le Gipsy Danger de 18″ (45 cm) de N.E.C.A. était déjà pré commandé, et ça a été un vrai plaisir de le déballer…

httpv://www.youtube.com/watch?v=MuD5FNDXaww&index=2&list=PL9AA49E2D2624756E

On commence avec une petite review vidéo !

toy jaeger gipsy danger 45 cm

La boite vitrine. Mmmmm. Ce sont pas foulés. Je trouve même le design assez vilain. Mais N.E.C.A. n’a pas l’expérience de Hot Toys, et les prix ne sont pas les mêmes non plus. Et puis c’est ce qui est à l’intérieur qui m’intéresse…

toy jaeger gipsy danger 45 cm out of boxVoila un gros bébé pèse son poids ! (1,6 kg sur ma balance). Je disais donc que le film m’avait moins plus sur petit écran. Pacific Rim est définitivement un film qui se déguste dans les conditions du cinéma. Le scénar est un peu léger, peut-être. Le message : face au chaos, on est plus forts à 2 (pilotes unis par le « drift »). Mais quelle réalisation ! Pour les sceptiques, je vous recommande la lecture de cette excellente critique sur Film de Culte.

toy jaeger gipsy danger 45 cm backRevenons à notre mecha. Gipsy Danger. Le Jaeger (« chasseur ») en chef. La sculpture est extrêmement fidèle au design original. Pacific Rim est évidemment un hommage de Guillermo del Toro aux robots japonais de son enfance (Tetsujin 28, Gundal, Evangelion…), et c’est un vrai plaisir d’y déceler les multiples références. Pour Gipsy Danger, Guillermo voulait la silhouette d’un cow-boy carénée façon porte-avions (vu sur fiche wikia). La couleur bleue est inspirée des Corsairs américains qu’on voyait dans « Les Têtes brûlées » (avec pappy Boyington). Ce design me rappelle aussi pas mal celui de Samus Aran de la saga vidéoludique Metroid.

toy jaeger gipsy danger 45 cm lumiereLe niveau de détails est très impressionnant. Les peintures et les pièces métalliques usées par les multiples combats dans l’eau salée sont très convaincantes.  Et vous voyez le petit sticker là, sur la clavicule droite ?

toy jaeger gipsy danger 45 cm tatouage

C’est à cette charmante pin-up gitane que Gipsy doit son nom. Et malgré le gabarit et le poids, c’est bien une figurine et non une statue qu’on a dans les mains. Tous les membres sont bien articulés, et solidement (petits clics caractéristiques synonymes de qualité). On peut faire prendre au robot pas mal de poses, même si on aurait aimé pouvoir faire une rotation des biceps et avant-bras.

pacific-rim-gipsy-danger-18-neca-paint

Edit : je me suis rendu compte en préparant la review vidéo (qui intègre un extrait du film) que certaines parties du robot méritaient une petite touche de peinture ! Voici donc mon Gipsy Danger après retouche. J’ai attaqué avec mon pinceau le contour du masque, transparent sur le jouet original mais gris-bleu foncé dans le film (c’est vraiment mieux comme ça) et ajouté des petites lumières qui avaient été oubliées… Eh ouais, le diable est dans les détails !

toy jaeger gipsy danger 45 cm lumiereEt ce petit bouton là, à l’arrière du cou, ça sert à… allumer son réacteur nucléaire (gaffe aux radiations) et sa lampe frontale. Chouette !

toy jaeger gipsy danger 45 cm En accessoires supplémentaires, le Jaeger est livré avec deux lames qui viennent se fixer sur les avant-bras. Elles sont difficiles à clipper, et non articulées. J’ai du utiliser un sèche-cheveux, et ça m’a pris pas mal de temps. Perso, je préfère le robot sans. J’aurai bien aimé avoir une paire de mains supplémentaires (ouvertes)… En Kaiju, j’ai beau être fan de monstres, je n’ai pas grand chose à échelle pour affronter mon Gipsy Danger. Je me contente donc de Godzilla (no co), auquel le film rend également hommage, et Rex (Toy Story).

toy jaeger gipsy danger 45 cm Grendizer

Gipsy Danger avec un Goldorak (Yamato) qui, avec ses 30 cm, est à peu près à la même échelle (le Jaeger mesure 79 m, Goldorak  30 m).

toy jaeger gipsy danger 45 cm

Actarus et Alcor (Atlantic) auraient-ils pu drifter ?

toy jaeger gipsy danger 45 cm shogun goldorak mazinger

Gipsy avec les Shogun Warriors… Tiens, ça serait une bonne idée ça, de sortir un Gipsy Danger façon Jumbo Popy / Mattel !

toy jaeger gipsy danger 45 cm géant de fer

Et pour finir, avec le formidable Iron Giant qui reste, en terme de design, un de mes robots préférés. Pour conclure : mission accomplie pour N.E.C.A., une fois encore, avec un très beau joujou, extrêmement bien réalisé et à un prix correct, du moins à son lancement (moins de 100 €). Il s’est vendu très très vite mais, bonne nouvelle pour les retardataires, N.E.C.A. a relancé une production qui devrait arriver à la fin du printemps. Pour ma part, j’hésite encore à me prendre les superbes jaegers de 7″ (raaah, Tcherno…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *