Godzilla Neca & co

Les 1ères bandes-annonces et la communication visuelle très classe (chouette concours d’affiches) du Godzilla version 2014 faisaient envie. Hélas, même si le film offre de superbes scènes (qu’on voit toutes dans la bande-annonce, ou presque), on s’ennuie ferme. Reste un design plutôt convainquant du monstre. Petite review de la créature 7″ par Neca.
Godzilla (prononcez « Godjira ») a été crée en 1954 crée par Tomoyuki Tanaka et le studio Toho. Très inspiré par King Kong et surtout The Beast from 20,000 Fathoms, film réalisé par le français Eugène Lourié avec des effets spéciaux de Ray Harryhausen (1953). Un grand succès en salle, et le premier film mettant en scène un monstre géant réveillé par l’explosion d’une bombe atomique et attaquant une grande ville. Un thème qui parle évidemment aux japonais, victimes moins de dix ans plus tôt des bombardements d’Hiroshima et Nagasaki.

godzilla-neca-box

La bête en boite. C’est bientôt la fin, chez Neca, de ces blisters pas « friendly collector » qu’on doit ouvrir au cutter. Et c’est tant mieux.

godzilla neca toy

La bête libérée, version 2014 donc. Beaucoup plus proche de la version originale que le Godzilla de 1998 (on en reparle plus bas). Une grande et grosse queue bien articulée (4 points d’articulation en ball-joint + bout flexible), tout comme le reste d’ailleurs.

godzilla neca figurine

Il a de la gueule, ce Godzilla. Certains fans lui ont reproché un léger embonpoint. Moi j’aime bien, ça colle avec le côté ancestral de la créature, un bon vieux guerrier bedonnant au service de notre mère nature. Et ça lui donne un petit côté sympathique, façon Casimir (qui fête ses 40 ans cette semaine tiens). Et puis s’il est balaise, c’est normal : le nom de Godzilla est la combinaison des mots « gorille » et « baleine » en japonais. Pas ce qu’il y a de plus mince dans le monde animal.

godzilla neca 7 inchSculpt, articulations, paint-job… Rien à dire. Encore une très belle réalisation de Neca.

godzilla VS kaiju Neca

La figurine mesure 15,5 cm. On peut donc tout à fait la faire jouer avec un Kaiju de Pacific Rim.

httpv://www.youtube.com/watch?v=LOyVy7CTUJE

Et pour résumer tout ce que je pense du film 2014 (arf, cette bande-annonce qui nous présentait un duel Bryan « Breaking Bad » Cranston Vs Godzilla… ») : l’excellentissime « honest trailer » !

Godzilla action figures 2014 vs 1998 vs Classic

 Mes figurines Godzilla : outre la version Neca 2014, la version 1998 par Trendmasters et un Godzilla « classic » made in China.

godzilla 1998 trendmastersAh, ce Godzilla 98 par Roland Emmerich … Starring Jean Reno (because essais nucléaires français s’il vous plait !). Il a tellement déplu aux fans que ceux-ci l’ont renommé « Gino » (Godzilla In Name Only). Et pour la Toho, c’est « Zilla » tout court. L’aspect de la créature est pour le moins très différent du Godzilla classique. Son design plus « athlétique » est l’oeuvre du français Patrick Tatopoulos, à qui on doit également l’Alien d’Independance Day. Un nom qu’on retrouve d’ailleurs dans l’histoire (le Dr. Niko Tatopoulos, personnage central incarné par Matthew Broderick). Ce Godzilla a fait l’objet d’un dessin-animé plutôt sympa, faisant suite au film. La figurine, 26 cm, est de Trendmasters. Bon aspect global, une feature qui permet d’ouvrir / refermer la gueule en actionnant la patte droite.

Godzilla Action FigureEt pour terminer, ce Godzilla « classique », made in China, 26cm, qui avance dans un festival de sons (son fameux cri) et lumière. Je le possède depuis l’adolescence.

httpv://www.youtube.com/watch?v=CvMv8ZQzvck

Histoire d’en remettre une dernière couche sur ce film hélas frustrant…

One thought on “Godzilla Neca & co”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *