Robots pour être vrais !

Le saviez-vous ? Le mot « Robot » est d’origine slave, et signifie « travailleur dévoué ». On le doit à l’écrivain Karel Capek (pièce de théâtre « Universal Robots« , 1920). Le concept d’ »homme automatisé » remonte cependant à beaucoup plus loin dans l’histoire, à l’antiquité : le vilain Vulcain, déjà, construisais des esclaves de métal pour remplacer les hommes créés par Zeus. Le souci, avec un esclave, c’est qu’il arrive toujours un moment où il rêve d’émancipation. Et là,… c’est le drame ! La littérature (Asimov, K. Dick…) et le cinéma (Fritz Lang, Lucas, Cameron…) se sont évidemment emparés des robots pour nous livrer des oeuvres marquantes… Et des joujoux extra !

(cliquez pour agrandir)

Pour commencer, les robots des années 70-80. Mes chouchous, ce sont logiquement ceux que je possédais enfant :

  • Goldorak et sa soucoupe, en métal et plastique (sur la photo, en bas à droite : version japonaise, Popy,1978)
  • Le Raydeen « Shogun warriors Jumbo machinder » de Mattel : pour la petite histoire, comme tous les gosses j’avais demandé le Goldorak. Mais la demande était telle qu’il était devenu introuvable, à Noël de l’année 78 . J’ai donc déballé un Raydeen. La joie a vite remplacé la déception, et ce robot de 60cm m’a accompagné de nombreuses années ! J’ai évidemment rattrapé ma frustration de 76 en faisant l’acquisition du mythique shogun Goldorak.
  • Maskatron, ennemi juré de Steve Austin, « l’homme qui valait 3 milliards » (Kenner, 1976).
  • Moon explorer : jouet made in Hong kong, 70-80. En fait, je l’aimais pas spécialement, à l’époque (trop vintage comparé à mes jouets Star Wars).
  • Bien évidement, les robots de Star Wars et de Capitaine Flam : Grag et professeur Simon (Popy, 1980)
  • J’aimais aussi beaucoup le Big Jim Captain laser (Mattel, 1979), avec son regard euh… laser.
  • Y en a un que je n’avais pas (jamais distribué en France), c’est ROM the space knight (Parker brothers, 1979, à l’origine du comic book), dont j’ai fait l’acquisition assez récemment ! Une pièce rare, surtout en boite et avec tous ses accessoires. J’en reparlerai certainement dans un futur post.(ps : j’en ai même 2, dont un à vendre – sans boite ni accessoires, contactez-moi si ça vous intéresse)
  • Last, but not least, un Robby robot (du film culte « Planète interdite« ) en tôle.

(cliquez pour agrandir)

On poursuit avec des robots plus contemporains : des Cylons de la géniale série Battle star Galactica (Diamond Select, 2010), un Wall-e, un t-800 endoskeleton Hot Toys et ses petits camarades kit bashés, un Robocop Mc Farlane, le splendide Goldorak Soul of chogokin, un petit Robby Robot parlant (Hallmark), un chouette nono (High Dream).
Voila. C’est tout… pour le moment ! CZZZzzzz… </ end of transmission>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *